Présentation: Le secret des noix

Le secret des noix de Jacques Victor caramin aux éditions Persée

Samuel est fils de paysan, malheureusement celui-ci se blesse pendant une journée de labeur aux champs. Il est transporté d'urgence au cabinet du généraliste Céline Marion. C'est là que Samuel fera la connaissance de Rebecca, fille du célèbre Lilian Schmidtz, l'un des plus gros producteurs de spiritueux de la région genevoise.

La vie de Samuel a basculé, son amour pour Rebecca est intense et fougueux. Lilian Schmidtz voit d'un œil méprisant cette liaison entre sa fille et ce misérable, comme il aime à le dire.

La tourmente régnera, les tracas, et l'injustice. L'argent et le pouvoir peuvent déplacer des montagnes, par contre l'amour peut les remettre à leurs places

Cordialement

Jacques-victor Caramin

50% des droits d'auteur seront reversés à la création de l'association Water for all men

Sans l'eau nous ne sommes plus

Oui vous avez bien lu,  j'ai bien écris que 50% des droits d'auteur seront reversés à l'association Water for all men. 

J'ai pris un énorme plaisir à écrire ce roman, 4 années de travail à me mettre à la place de chaque personnage, à décrire ses émotions à faire vivre chaque situation, plonger dans ce roman, c'est regarder un film au cinéma, c'est souffrir les angoisses de Rebecca,  c'est plonger dans les investigations de Samuel et Juliette, c'est vivre le combat d'Angelina et souffrir la création de son association,  J'ai reçu plusieurs e-mail qui m'ont vraiment touché, la majorité parlait de la boule aux triples, les larmes et l'envie de le relire ce roman. 

À ceux qui ne l'ont pas acquit, je vous invite à le faire, vous vous ferez un super cadeau et vous participez aussi à la création de l'association Water for all men. 

 

Vous trouverez ce roman en version papier et Ebook dans toutes les bonnes librairies, sur Amazon, à la fnac, chez hachette, chez délicom, sur Google, chez mon éditeur, les éditions Persée. 

 

 

Merci à mes lecteurs/rices, 

Jacques-victor 

Chronique de Céline  Barbosa

03-februar-2017

Titre : Le secret des noix
Auteur : Jacques-Victor Caramin
Éditions : Edition Persée
Prix du livre : 22,40€
Format : papier
Date de parution : 15 juin 2015
Samuel est fils de paysan, malheureusement celui-ci se blesse pendant une journée de labeur aux champs. Il est transporté d’urgence au cabinet du généraliste Céline Marion. C’est là que Samuel fera la connaissance de Rebecca, fille du célèbre Lilian Schmidtz, l’un des plus gros producteurs de spiritueux de la région genevoise. La vie de Samuel a basculé, son amour pour Rebecca est intense et fougueux. Lilian Schmidtz voit d’un œil méprisant cette liaison entre sa fille et ce misérable, comme il aime à le dire. La tourmente régnera, les tracas, et l’injustice. L’argent et le pouvoir peuvent déplacer des montagnes, par contre l’amour peut les remettre à leurs places.

Tout d’abord je tiens à remercier chaleureusement l’auteur Jacques-Victor Caramin pour l’envoi de son roman. Ce roman est un défi puisque l’auteur m’a proposé de lire son roman mais à condition de relevé 4 points de son défi :

– Faire un selfie avec le roman dès réception
– Lire le roman en moins d’une semaine
– En faire une chronique impartiale sur le roman avec notre ressenti, nos émotions etc le tout sans dévoiler l’histoire et donner envie de le lire en moins d’une semaine.
– Partager notre chronique sur les réseaux sociaux, librairies en ligne etc…

Comme j’aime relevé des défis, je me suis proposée de le faire.
On peut dire je pense que j’ai réussi le défi car le roman a été réceptionné mercredi dernier et que j’ai fini le roman hier. Aujourd’hui mercredi 1er février cela fera pile une semaine.

Je n’ai pas pour habitude de ne pas révéler une partie de l’histoire, où du moins en faire un résumé dans mes chroniques mais puisque le défi l’en a décidé ainsi je ferais avec.

» Le secret des noix » est un roman que je recommande vivement aux lecteurs qui aime les romances contemporaines avec une pointe de danger. Je ne peux pas vous en dire plus mais sachez que ce roman très bien écrit, l’auteur détient une plume envoûtante et addictive. Au fil des pages, on veut toujours aller plus loin afin de connaitre le sort de chacun des personnages.

En parlant des personnages, je dois dire que l’auteur nous décrit très bien ses personnages avec chacun leur caractère dont on va aimé pour certains, et détesté voire haïr pour d’autres. On s’attache beaucoup à eux, on ressent leur émotions, on a l’impression de vivre avec eux leurs aventures tumultueuses pour certains d’entre eux. On les suit avec passion, on se pose énormément de question quant à leur évolution au sein du roman. Des personnages très bien écrit, très recherchés, ce fut pour moi un réel plaisir de me plonger dans leur histoire à travers ce roman.

L’histoire est très bien racontée, au début on sait pas trop à quoi s’attendre surtout avec un titre tel que » le secret des noix » mais le titre prend tout son sens lorsqu’on en entré dans l’histoire. C’est une histoire touchante, qui tout au long du récit nous fait passer par différentes émotions telles que l’amour, la joie, ma haine, la colère mais aussi par la tristesse et le bonheur. Je n’ai pas versé de larmes mais c’en était pas loin tant l’histoire est belle et merveilleuse. Elle pourrait donner une leçon de vie pour chacun d’entre nous, ou qui pourrait en faire réfléchir d’autres. Comme je l’ai dit plus haut, la plume de l’auteur est addictive et envoûtante. L’auteur utilise des mots simple et compréhensible pour nous conter son roman. Les mots coulent de sources, c’est léger et fluide que l’on ne s’aperçoit pas au final que nous sommes sur le dénouement du roman.
Le roman est très bien organisé, on ne s’y perd pas dans un flot d’information inutile, ou de description inutiles, ici rien n’est laissé au hasard et c’est ce que j’ai beaucoup apprécié.

La couverture du roman prend tout son sens lorsqu’on à parcouru le roman, car de prime abord, on pourrait se demander (moi la première) quel rapport avec le résumé, et le titre mais au fil de notre lecture on ne se pose plus la question. Cela va de soi et je dirais que la couverture est très bien choisie et révèle bien l’histoire du roman ou une partie dirons-nous plutôt.

Pour conclure, un magnifique roman contemporain qui nous embarque dans une histoire d’amour mélangeant en quelque sorte « Roméo et Juliette » et » Les Liaisons Dangereuses » à mon sens. Un roman addictif et époustouflant que je vous recommande de lire.

Ma note : 4.5/5


Agrandissez cette image
Le secret des noix
Neuf à partir de: EUR 22,40 En stock

Cet article vous a plus ? Partagez le !
Partager la publication "Le secret des noix de Jacques-Victor Caramin"
Facebook Twitter Google+
Classés dans :Chroniques, Contemporain, Romance

Critiques aux arômes café

21-januar-2017

Critique de Marielle Tallet-Sabathe

LE SECRET DES NOIX – Jacques-Victor Caramin
Les éditions Percée

Bonjour, je m’appelle Marielle Tallet-Sabathé, j’ai 38 ans. Je suis infographiste et Web-Designer également en cours d’écriture de mon premier Roman. Aimant les lettres, je suis aussi une lectrice avertie, toujours à la recherche du prochain livre qui fera ma faveur.
J’ai été très touchée par la première œuvre de Jacques-Victor Caramin et c’est la raison pour laquelle je propose aujourd’hui d’en faire la critique.
Afin d’être impartiale en respectant les goûts de chacun, j’ai pris la décision de le noter à la manière du café. C’est-à-dire non pas en le notant sur sa qualité mais plutôt sur la puissance de ses arômes et dans la subtilité. Le chiffre 0 représentera donc « le Robusta » l’aridité, le poivré, le moins bien défini, quand le chiffre 5 représentera « l’Arabica » la rondeur, les saveurs et la douceur. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas donc je veux ma critique constructive.

ASPECT DU ROMAN : 3,2/5
*Le titre : 4,5/5
« Le secret des noix » ne parait pas accrocheur au premier abord. On pourrait presque trouver cela excentrique. Rien qu’avec le titre, les questions se posent et on ne peut pas y répondre donc c’est un peu frustrant voire désengageant. En lisant les premiers chapitres, on ne trouve pas de réponse satisfaisante nous retirant cette frustration. Mais ces réactions en chaine sont un tort, car le titre convient très bien à ce livre, il lui va comme un gant ! Quand on le relit après avoir terminé le Roman, on le regarde avec les larmes aux yeux !
*La couverture : 3/5
Mon livre à une couverture reliée et souple très agréable à la lecture.
La photo représente un moulin et une femme aux yeux bleus en transparence dans le ciel.
Peut-être que ce livre aurait mérité une photo plus poignante de cette même femme vivant la souffrance, ce qui relèverait l’intrigue car c’est la seule illustration que nous avons pour nous faire une idée de l’histoire mais je n’en dis pas plus, vous verrez vous-même si vous êtes de mon avis.
*Résumé : 3/5
Je rejoins ce que je pense de la photo pour ce qui concerne le résumé. En effet, à la lecture de ce dernier on croit très fermement avoir affaire à un roman rural à l’eau-de-rose destiné à des femmes en mal d’amour, ce qui n’est pas du tout le cas ! Un petit brin d’intrigue, d’envie d’en savoir plus aurait été bienvenu pour ce qui concerne la mise en valeur du contenu.
*Fluidité des écrits : 2,5
C’est le point noir de ce roman qui souffre de quelques répétitions et mauvaises tournures de phrases. Il n’y a rien d’alarmant, c’est simplement dommage vis-à-vis de la valeur du contenu plutôt époustouflant.

HISTOIRE : 4,8/5
*Sensibilité : 5/5
Ce Roman fait preuve d’une très haute sensibilité autant sentimentale qu’empathique tout au long de la lecture. Il est donc très intéressant de ce point de vue pour le côté « humain » qu’il apporte à l’histoire. Cette sensibilité fait de ce livre une entité vivante à part entière. Je vous mets au défi de ne pas verser une larme avant la fin !
*Sensualité : 5/5
Comme pour la sensibilité, ce roman n’est pas dépourvu d’un érotisme presque ambiant. Cet aspect attrait surtout aux personnages de sexe féminin dont on parvient à s’approprier les ressentis. Et il y en a pour tous les goûts. Une lectrice se reconnaitra forcément dans les ressentis d’un des personnages, quand un lecteur prendra plaisir à ressentir leurs sensations comme s’il changeait de peau. Toutefois la sensualité est distillée à juste dose pour maintenir en haleine sans trop entrer dans les détails et déboucher sur de la littérature érotique.
*Intrigue : 5/5
Ceci est la clef de voûte de cette œuvre ! Un effet mené à la perfection à condition d’avancer dans les premiers chapitres qui sont distrayants mais pas envoûtants. Le jeu en vaut la chandelle !
*Vitesse du déroulement : 4/5
Le déroulement de l’histoire possède une bonne cadence pour ce qui est de la deuxième moitié du livre, rien à redire. Dans la première partie on regrette parfois que certaines scènes n’aient pas été décrites plus précisément. Je pense à des échanges sentimentaux qui peuvent parfois faire le focus sur des attitudes physiques sans entrer dans la profondeur du ressenti moral. Ceci ne rend pas la lecture désagréable mais peut nous empêcher de vivre le moment fort aussi longtemps que nous aurions voulu.
*Style / Genre : 5/5
Le style est contemporain. Le genre est plutôt romancé mais réaliste. Beaucoup d’aventure comme d’amour avec une très bonne intrigue digne d’un roman policier. C’est inattendu mais c’est ça qui est bon ! On savoure en plus des petites touches fantastiques à droite et à gauche qui sont un régal.
*Hameçonnage : 5/5
Ce que j’appelle « hameçonnage » c’est cette impression qui vous arrive quand on ne peut plus lâcher un livre de ses mains avant de l’avoir terminé. Et je vous conseille de prévoir de temps devant vous dès que vous passerez la moitié du Roman car c’est à coup sûr ce qui va vous arriver !

PERSONNAGES : 5/5
*Héro : 5/5
Il n’y a pas un Héro mais deux !
C’est un grand point fort de mon point de vue car on pourrait dire que chacun des deux représente le féminin et le masculin de l’espèce humaine. A armes complètement égales formant même un « tout » qui donne une descendance. Un beau symbole de la vie et de l’humanité.
*Relief des personnages secondaires : 5/5
Il y a beaucoup de personnages qui sont superbement brossés. Chacun possède son authenticité et il existe beaucoup de respect des différences entre « les gentils » qui sont toujours là quand les autres ont besoin d’eux.
Il existe parmi eux des « méchants » à qui on ne souhaiterait pas se frotter. Encore un beau panel psychologique de représentation de l’espèce humaine.

LECTEURS : 3,7/5
*Rapport public ciblé/public réel : 2,5/5
On croit comprendre clairement que le public ciblé sont les femmes d’âge moyen à mûr. On doit cela à l’aspect de la couverture du livre, au résumé qu’il y a derrière et à la façon dont l’auteur nous pousse à ressentir l’histoire « comme une femme ». Je trouve cela vraiment dommage de mettre une telle barrière car ce livre serait une expérience inoubliable pour les hommes. En effet, qui n’a pas rêvé un jour de se glisser dans la peau du sexe opposé juste pour voir « ce que ça fait » ? Et bien c’est ce que réussi ici avec brio Jacques-Victor Caramin. Je conseille donc tout particulièrement ce livre aux hommes qui veulent vivre une expérience inédite !
*Age idéal de lecture : 5/5
A cause des passages très sensuels il va de soi que ce livre n’est pas destiné aux personnes de moins de 16-17 ans. Par contre il n’a pas d’âge limite ce qui l’ouvre potentiellement à un grand panel de lecteurs.

EN CONCLUSION :
Je lui octroie une note globale de 4,1/5.
Ce livre est une excellente distraction, ce qui le mène au rang d’œuvre littéraire. On pourrait imaginer son adaptation au cinéma sans soucis !
Je conseille une relecture par des professionnels si cela est encore possible afin de le perfectionner complètement. Ainsi qu’une remise en question de la couverture et du résumé qui pourraient être repensés afin de mieux tenter le lecteur quand la version poche paraîtra.
Je le conseille vivement aux personnes qui se sentent un peu « dans le creux de la vague » car malgré les épreuves vécues par les héros, il redonne foi en la vie. Il met du baume au cœur et donne le sourire !
Ce livre me laisse le souvenir d’une très belle lecture par rapport à tout ce que j’ai lu dans ma vie et je m’engage à le conseiller à tous !
J’attends le prochain Roman de Jacques Victor Caramin, qui est en cours d’écriture et que je lirai sans aucun doute.

La chronique de Meli

 

 

La couverture somptueuse représente vraiment l'intégralité de ce roman et nous donne totalement envie de le commencer. 

Dès le départ, nous sommes pris dans l'histoire. L'écriture de Jacques-Victor Caramin est simple et vraiment agréable à lire. Quand nous commençons, nous ne pouvons pas nous arrêter une seule seconde.  Au départ, nous avons comme une impression de déjà vu, le genre de Roméo et Juliette à la mode paysanne. Mais même en voyant ça, nous ne pouvons qu'apprécier cette lecture. Les personnages sont vraiment attachants à l’exception de deux d'entre eux. Ceux-ci mettent du piquant à l'histoire et nous les trouvons très dur.  Nous suivons les personnages principaux de leur plus tendre enfance jusqu'en 2012 où ils vont avoir beaucoup de déboires ainsi que des sentiments. Dans ce roman, nous savourons la tendresse que se portent nos deux chers protagonistes, mais aussi la tendresse familiale et amicale qui fait partie intégrante de ce roman.  Nous savourons le fait de passer du temps en campagne où, - d'après les nombreuses descriptions de l'auteur - nous sentons le moindre air frais, les noyers et le moulin. Nous voyons aisément tous les lieux et les paysages magnifiques et encore là, nous ne pouvons nous arrêter de le lire. 

Ce roman regorge d'intrigues et nous fait voir une autre facette que la romance et ça nous fait encore plus plonger dans l'histoire. Les pages se tournent toutes seules. Nous voyons défiler les phrases et les pages sans pouvoir nous arrêter. Ce livre nous rend totalement accros et nous fait voyager au-delà des campagnes et de la romance.  Quand nous arrivons aux trois-quarts, tout va à cent à l'heure. Nous avons un sourire mesquin qui vient nous étirer les lèvres au moment où l'histoire se dénoue. Nous voyons certaines choses s'éclaircir au fur et à mesure et nous attendons LE moment fatidique. D'ailleurs, nous sentons que ce sera vraiment un moment très poignant. Quand nous arrivons vers la fin, déjà là, nous sommes très émus de voir ce qu'il se passe. Nous voyons que l'auteur veut faire passer un message dans son roman, comme quoi nous, nous avons la richesse de l'eau que certains autres pays n'ont pas et qu'il ne faut surtout pas l’oublier. 

À la fin, nous sommes plus qu'émus et nous voyons quelques petites perles salées s'écouler de nos yeux. 

C'est un final totalement bien réalisé, tout aussi bien que le roman dans son intégralité. 

 

Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?

 

Ce fut pour moi un véritable coup de cœur. J'ai tout aimé, du début à la fin. Au début, j'ai cru que je comprenais tout le roman, mais pas du tout. J'étais bien loin de m'imaginer ce qu'il allait se passer. 

Et là, je dois avouer que ce fut une grosse claque. Je ne peux que vous encourager à lire ce très beau livre, car il vaut vraiment le coup d'être lu.

 

Une note  ?

 

5/5

 

Citation  : 

 

« Le monde est à nos pieds, savoure ce moment, il sera rare d'en avoir d'aussi beaux  ! »

 

Je tiens à remercier les Éditions Persée pour m'avoir permis de lire ce merveilleux roman. 

 

Nombre de pages  : 326

 

ISBN  : 978-2-8231-1099-9

 

Tarifs  : 22€40 au format papier

            11€49 au format numérique

 

Éditeur  : Éditions Persée

 

Vous aimerez peut-être: d'autant plus que 50 %des droits d'auteur seront reversés à l'association Water for all man, qui a pour objectif... L'achat de pompes à eau neuve pour Tougouri au Burkina Faso

Chronique de Tatiana Fralova

Ma critique

« Tout s’anéantit, tout périt, tout passe; Il n’y a que le monde qui reste. Il n’y a que le temps qui dure. » (Dumas Alexandre, 1802-1870)

Encore une fois, j’ai été époustouflée par la beauté des couvertures des livres des Éditions Persée, et plus particulièrement celle-ci.

J’ai beaucoup aimé la plume franche, directe, simple, amusante, accrocheuse et remplie d’humour de l’auteur, tout en prenant un réel plaisir à découvrir Jacques-Victor Caramin dans cette histoire forte humainement parlant, remplie d’amour, d’attachement, de combats, de loyauté, de fidélité… mais aussi de trahisons, de manipulations, de complots et de cruauté.

Nous découvrirons l’histoire d’amour entre Samuel et Rebecca; lui, issu d’une grande famille, vivant modestement, avec son grand-père et sa grand-mère; elle, vit chez ses parents dont son père n’accepte pas leur relation qui serait mauvaise pour ses affaires, alors que sa mère les trouve plutôt mignons. Les tourtereaux se voient alors en cachette, Rebecca ne manquant pas d’user de son imagination à l’invention de nouveaux plans.

Leurs vies paraissent routinières, pourtant le père de Rebecca, portant un grand secret de famille, semble dérangé par la présence, même l’existence de son unique enfant, et ne manquera pas d’user de ses moyens de fortuné pour faire, discrètement et dans le mensonge, disparaître la chair de sa chair.

« Chaque pensée est un rêve que je n’ai pu exaucer et chaque noix est une alcôve où se cachent mes rêves. » (Jacques-Victor, Caramin)

Après la disparition de Rebecca, Samuel fera preuve d’une incomparable fidélité et d’un amour sans fin, mêlant le soutien et l’intervention de ses soeurs et d’une amie de Rebecca rencontrée à l’internat, dans leur souhait commun de retrouver la jeune fille.

Ce roman nous témoigne de l’incroyable force que l’amour peut avoir afin de réunir deux âmes qui se comprennent, qui se complètent et qui sont liées l’une à l’autre pour la formidable expérience de la traversée de leur vie humaine.

L’histoire de Rebecca et de Samuel m’aura énormément touchée et j’ai adoré découvrir cet ouvrage qui me laisse avec l’impression d’avoir visionné une riche et formidable comédie dramatique. Nul doute que vous adorerez tout autant vous plonger dans Le secret des noix!


Remerciements

Je voudrais adresser mes remerciements les plus sincères à Jacques-Victor Caramin pour avoir rendu cette collaboration possible, ainsi que de m’avoir fait parvenir son formidable roman Le secret des noix, que je décrirais de talent fort prometteur dans l’univers littéraire, et pour sa gentille attention de me l’avoir dédicacé.

Chronique de Kerry Legres

Mon avis sur le roman Le secret des noix de Jacques-Victor Caramin : Je vous présente aujourd'hui un livre que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ! J'ai dévoré ce romanqui se lit d'une traite. Vous savez que mis à part des thrillers, j'adore les histoires d'amour, j'ai donc été servie avec cette histoire très prenante.  J'ai été littéralement conquise par la plume de l'auteur qui se savoure sans limitation. Il maitrise autant le langage soutenu pour aborder la famille de Rebecca, que "campagnard" pour celle de Samuel mais la qualité du langage érotique aussi est à souligner. Attention ce n'est pas du tout un livre érotique mais comme dans toute romance, il est susceptible de contenir des passages d'amour partagé. On trouve donc plusieurs références et allusions dues aux personnages et aussi une ou deux scènes érotiques menées avec un langage sensuel et pas du tout vulgaire, au contraire, ces scènes sont presque raffinées je dirais. J'aimerais aussi vous parler des personnages, l'auteur met un point d'honneur à approfondir leur personnalité, rien n'est laissé au hasard, en rendant les plus agréables attachants, et les plus exécrables détestables. Évidemment, nous nous attachons fortement à Rebecca et Samuel qui veulent sauver leur amour envers et contre tout, face à un père devenant tortionnaire au fur et à mesure que le flirt de sa fille se transforme en une forte et profonde histoire d'amour. Il fallait que je vous fasse remarquer que le titre du roman et sa couverture ont été choisis à la perfection. En passant des noix, au moulin, deux choses si décisives dans cette intrigue amoureuse.  Ce roman aurait pu être un coup de cœur mais le fait qu'il se déroule sur autant de temps a fait, on va dire, retomber le soufflé. J'aime quand l'histoire d'amour nous prend aux tripes sur un laps de temps assez court, ou du moins par sur autant d'années. Je sais que pour que l'intrigue fonctionne il en devait être ainsi, mais en mon for intérieur, cela m'a quelque peu dérangé, d'autant plus que des plus grands moyens auraient pu être déployés pour accélérer l'ensemble. Mais comme je vous le dis, l'ensemble est cohérent, c'est mon point de vue personnel qui bloque.  Il y a aussi un personnage qui m'a étonné par sa passivité, et sa non-implication, je ne préfère pas en dire plus au risque de vous spoiler, mais je n'ai pas compris pourquoi elle n'a jamais agi. Et enfin, en général, je tenais à dire que l'intrigue m'a absorbé, que j'ai voulu connaitre son dénouement très rapidement, impossible de lâcher ce livre une fois qu'on atteint un point clé de l'intrigue. J'ai frissonné un long moment à la fin du roman, et c'est ce genre de sentiments que j'aime retrouver dans un roman de ce genre-là. Donc je ressors ravie de ma lecture. C'est un petit roman que je conseille aux amoureux des romances compliquées ! N.B : Merci à l'auteur de m'avoir envoyé son livre, merci à lui encore pour sa confiance...